Billetterie Gaite Lyrique
ETAPE 1
Choix des places
ETAPE 2
Vos coordonnées
ETAPE 3
Paiement sécurisé
ETAPE 4
Téléchargement des places

LABORATOIRE 2020



laboratoire
BLABLABLABLA LABORATOIRE
Du Mercredi 07/10/2020 au Mercredi 09/12/2020
Cycle Good in Tech-Futurs Pluriels
Du Mercredi 07/10/2020 au Mercredi 09/12/2020
Conférence
Accès à l'événement dans la limite des places disponibles
Grande salle Assis
Ouverture des portes : 17h30
Début : 18h
Fin : 20h15
Compte tenu des restrictions sanitaires, si vous souhaitez être placé.e.s ensemble, merci d'effectuer une réservation unique pour l'ensemble du groupe. Merci également de vous présenter ensemble à l'entrée de la salle. Groupe : 6 personnes maximum.
Nous vous informons que l'événement auquel vous allez assister sera filmé.
 
Le numérique semble clairement contribuer à la crise écologique. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?
"La 5G tue. Non pas à cause des effets des ondes sur la santé humaine. Mais en tant que création artificielle d'un besoin arbitraire aux conséquences dévastatrices. On ne peut plus continuer à faire "comme si" ces folies n'avaient pas de conséquences. (...) Préfère-t-on la vie ou le débit du réseau téléphonique ? C'est, presque, aussi simple que cela." Aurélien Barrau, physicien.
Aujourd'hui, le numérique - tel qu'il est - semble clairement contribuer à la crise écologique. Il consomme des ressources et de l'énergie, il produit des déchets difficiles à recycler, il fonctionne souvent à l'addiction et à l'obsolescence programmée. Peut-il en aller autrement ? Et si c'est le cas, les grands projets technologiques (5G, smart cities, réseaux électriques ou de transports "intelligents", etc.) doivent-ils être remis en question ? Peut-on penser un numérique durable ?
Intervenant·e·s
Animation : Daniel Kaplan, Réseau Université de la Pluralité.
Introduction : Christine Balagué, titulaire de la Chaire Good in Tech.
Yasmine Abbas : architecte DPLG et designer, enseignante-chercheuse au PennState College of Arts and Architecture, auteure de Le néo-nomadisme : Mobilités. Partage. Transformations identitaires et urbaines (2011). Sa recherche explore les mobilités, les cultures numériques et la production de "lieux augmentés". Son travail actuel s'oriente autour de la fabrication d'atmosphères, la cartographie générative et le design numérique d'ambiances. Elle est également cofondatrice du Agbogbloshie Makerspace Platform (AMP) à Accra, Ghana.
Romaric David : ingénieur de Recherche Hors Classe à la Direction du Numérique de l'Université de Strasbourg, responsable du Datacenter. Il s'intéresse depuis de nombreuses années aux aspects environnementaux de l'informatique et participe au GDS Ecoinfo du CNRS depuis 2013. Dans ce cadre, il a participé à de nombreuses actions dans le domaine des Datacenters (documents de référence, formations, groupes de travail, journées techniques…) et fait labelliser par la commission européenne le Datacenter de l'Université de Strasbourg, au titre du programme "Code de Conduite Européen sur les Datacenters".
Alexandre Monnin :philosophe, Directeur Scientifique d'Origens Media Lab, Enseignant-Chercheur en école de management (ESC Clermont) et à l'origine, avec Diego Landivar, de l'initiative Closing Worlds. Il a contribué à la rédaction du rapport intitulé "Pour une sobriété numérique" publié par le Shift Projet dans le cadre du groupe de travail "Lean ICT" (2017-2018) après avoir fondé, en 2016, le Community Group « Web We Can Afford » au sein du W3C. Récemment, il a co-édité le numéro 76 de la revue Multitudes intitulé "Est-il trop tard pour l'effondrement ?". Il monte actuellement pour la rentrée 2020 un Master of Science intitulé "Strategy and Design for the Anthropocene" en partenariat avec Strate Ecole de Design à Lyon.
Cette rencontre a lieu dans le cadre des conférences Futurs Pluriels. Créé à SciencesPo en 2017 en collaboration avec le Réseau Université de la Pluralité, ce cycle invite des chercheur·euse·s, acteur·rice·s, penseur·euse·s et artistes à explorer une facette de nos futurs sous différents angles. Il est porté par la Chaire Good in Tech. Ce cycle est conçu en collaboration avec Daniel Kaplan, fondateur d'Imaginizing the Future et de l'Université de la Pluralité.
 
Jeudi 10 Décembre 2020 - 19h00
Et bien dansez maintenant #3 : le corps sous surveillance
Jeudi 10 Décembre 2020 - 19h00
Conférence
Sciences
Grande salle Assis
Durée : 1h15
Ouverture des portes : 18h30
Début : 19h
Fin : 20h15

Compte tenu des restrictions sanitaires, si vous souhaitez être placé.e.s ensemble, merci d'effectuer une réservation unique pour l'ensemble du groupe. Merci également de vous présenter ensemble à l'entrée de la salle. Groupe : 6 personnes maximum.

Nous vous informons que l'événement auquel vous allez assister sera filmé.
 
Avec une conférence-performance suivie d'une discussion, cette rencontre propose de scruter le déploiement de la biométrie et des technologies de surveillance des corps dans l'espace public.
 
Mercredi 16 Décembre 2020 - 19h00
L'I.A est-elle la destinée manifeste du travail humain ?
Mercredi 16 Décembre 2020 - 19h00
Conférence
Sciences
Grande salle Assis
Durée : 1h15
Ouverture des portes : 18h45
Début : 19h
Fin : 20h15
 
Compte tenu des restrictions sanitaires, si vous souhaitez être placé.e.s ensemble, merci d'effectuer une réservation unique pour l'ensemble du groupe. Merci également de vous présenter ensemble à l'entrée de la salle. Groupe : 6 personnes maximum.
Nous vous informons que l'événement auquel vous allez assister sera filmé.
 
Jeudi 21 Janvier 2021 - 19h00
Et bien dansez maintenant #4 : le corps halluciné
Jeudi 21 Janvier 2021 - 19h00
Conférence
Sciences
GRANDE SALLE ASSIS
Compte tenu des restrictions sanitaires, si vous souhaitez être placé.e.s ensemble, merci d'effectuer une réservation unique pour l'ensemble du groupe. Merci également de vous présenter ensemble à l'entrée de la salle. Groupe : 9 personnes maximum.

Nous vous informons que l'événement auquel vous allez assister sera filmé.

Nous nous intéresserons à la manière dont les GAN (réseaux antagonistes génératifs) - technique de machine learning qui permet de générer de faux corps de synthèse - hallucinent le réel, et les nouvelles questions posées par cette "science fiction statistique".

En août 2018, des chercheur·euse·s californien·ne·s ont publié un article intitulée Everybody Dance Now, montrant comment des algorithmes d'apprentissage profond pouvaient transférer les mouvements d'un·e danseur·euse professionnel·le sur le corps d'un·e danseur·euse. En 2019, une start-up japonaise a généré automatiquement des corps de personnes qui n'existent pas, indiscernables des corps réels.

Invité
Fabien Offert : chercheur spécialisé dans les questions épistémiques et esthétiques soulevées par les réseaux de neurones, comme machines à fabriquer des images.
Cette rencontre fait partie du cycle de performances et de conférences transdisciplinaires "Et bien, dansez maintenant !", conçu en collaboration avec les artistes Julien Prévieux et Jeff Guess.
Jeudi 29 Octobre 2020 - 19h00
ET BIEN DANSEZ MAINTENANT PASS CYCLE
Jeudi 29 Octobre 2020 - 19h00
Conférence
Sciences
PASS 4 CONFERENCES
La Gaîté Lyrique
Musiques & futurs alternatifs
3 bis rue Papin - 75003 Paris
BILLETTERIE
Mardi-Vendredi : 14h-20h
Samedi-Dimanche : 12h-19h
01 53 01 51 51
billetterie@gaite-lyrique.net